Sully - Docteur Lily (Album)

by Sully

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.

credits

released March 27, 2016

tags

license

all rights reserved

about

Sully Angers, France

(Chanson folk végétale)

Sully est un homme décalé qui n’arrive pas à communiquer avec les autres. Un soir, alors qu’il est au bout du rouleau, il se créé une amie imaginaire en désespoir de cause : sa plante, qu’il nomme Lily et qui devient sa thérapeute.
Sur scène c’est un concert fou, plein d'émotions mené par Sully, flanqué de sa psychologue, sa guitare, sa voix et des textes lourds de sens.
... more

contact / help

Contact Sully

Streaming and
Download help

Track Name: Sully - Je me dérange
J’ai pas la tête à ça
Ce soir, j’pense en noir
Des corbeaux plein mon crâne
Se cramponnent et bourdonnent
Les idées montent dans ma tête
Et sûrement pas les plus chouettes
La pression gonfle mon âme
À m’en exploser le crâne
À cause de quoi ?
Quasi rien. Quasiment rien.

Je me dérange
Parfois pour de bon
Je me démange
Moi-même, sans raisons

J’ai plus l’esprit en face des trous
Je pense flou
J’ai du brouillard dans le caillou
Ça s’étire, ça cogne de partout

Je me dérange
Parfois pour de bon
Je me démange
Moi-même, sans raisons


J’ai plus de place, je reste de glace
Et pas de marbre, le marbre c’est bien trop classe
Et quand l’ouragan passe
Je souris, je me délasse

Je me dérange
Parfois pour de bon
Je me démange
Moi-même, sans raisons

Je me dérange
Parfois pour de bon
Je me démange
Moi-même, sans raisons
Track Name: Sully - Ma Lily
Je regarde par la fenêtre
Ceux du dehors vaquer à leurs choses
Sans pause, costumés mais sans rose
Je plonge droit dans ta peau, oh Lily
Tu ne comprends pas leur prose
Tes feuilles demandent et j’explose

Y-a-t-il un sens à ces allers et retours, ces gens me laissent pantois
Ils marchent, ils courent, s’arrêtent et puis recourent
Moi, quand je cours, c’est que j’ai oublié au four
Un bon plat qui crame de mille feux
Entre la porte et le fond crasseux

Quand elle y regarde, entre ses branches sans pesticides
Lily me dit, les yeux hagards : Sully y’a rien qui coïncide

Oh oh oh oh oh
Ma Lily, je ne sais pas (Oh oh oh oh oh)
Je suis un homme qui ne l’est pas
Oh oh oh oh oh
Je suis comme une plante qui des branches, n’en a pas

Je lis sur l’internet la vie des gens du dehors
Comme vous, car moi,
Je tente de comprendre les fous
Lily me demande encore. C’est une pluie de « pourquoi ? »
Ils s’enferment le temps au poignet
Et le questionnent pour respirer

Mais je ne sais pas. Philosophie, compte pas sur moi.
Docteur Lily, fends-toi la poire : ton patient est perdu seul face à son miroir

Oh oh oh oh oh
Ma Lily, je ne sais pas (Oh oh oh oh oh)
Je suis un homme qui ne l’est pas
Oh oh oh oh oh
Je suis comme une plante qui des branches, n’en a pas

Quand elle y regarde, entre ses branches sans pesticides
Lily me dit, les yeux hagards : Sully y’a rien qui coïncide
Mais je ne sais pas. Philosophie, compte pas sur moi.
Docteur Lily, fends-toi la poire : ton patient est perdu seul face à son miroir


(Paroles par Sully. Tous droits réservés)
Track Name: Sully - des mots à offrir
Je pense, pense, pense quand je croise la méfiance
Dans un regard, qui ne dit mot
On prend vite peur quand approche un parleur
Que l’on ne connait pas. C’est triste mais c’est ça.
On fuit, on craint les relations de demain
Sans même l’ouvrir, ou juste un simple sourire
L’indifférence nous prive sans vergogne de la chance
D’effacer nos soupirs

Non, je ne suggère rien
Je n’ai pas grand-chose à dire, des mots à offrir
Qui ferons peut-être réfléchir

Il danse, danse, seul au milieu de la rue
Les regards le foudroient : voyons, ça ne se fait pas.
Au diable les codes, les ronds-de-jambe et droits douteux
Il ne danse pas pour eux.

Non, il ne suggère rien
Il n’a pas grand-chose à dire, que des gestes à offrir
Qui ferons peut-être réfléchir
Fi des convenances et parlons
Avec des mots, des gestes : pas d’usages indigestes
Il suffit de dire pour sourire

L’avenir se dessine en tableau complexe
Les couleurs titubent face aux contours qui étreignent
L’esprit ouvert peut peut-être donner du lest
Rattraper les nuances avant qu’elles ne s’éteignent

Non, je ne suggère rien
Je n’ai pas grand-chose à dire, des mots à offrir
Qui ferons peut-être réfléchir
Fi des convenances et parlons
Avec des mots, des gestes : pas d’usages indigeste
Il suffit de dire pour sourire
Track Name: Sully - Céréales killer
Céréales Killer

J’ai un problème psychologique
Des miels pops hantent mes nuits sans sommeil
Tout jaune, tout rond, ils m’ensorcèlent et piquent
C’est une torture physiologique

Petit miel pops, un jour je te mangerai sans regrets
Je te croquerai sans remord
Petit miel pops, tu fais de moi un effrayant meurtieur
Le terrible céréales killer

J’ai un problème psychologique,
Le roi miel pops a volé mon cerveau
De tout là-haut il me commande
De lui obéir au doigt et à l’œil
De tout là-haut, je me gourmande,
Comment le mettre en cercueil ?

Faudrait un cercueil tout rond
Et personne dont il soit le patron
Lui piquer sa couronne obscène
Et le manger après quelques semaines

Petit miel pops, un jour je te mangerai sans regrets
Je te croquerai sans remord
Petit miel pops, tu fais de moi un effrayant meurtieur
Le terrible céréales killer
Track Name: Sully - La guerre à la bière
On jette des pierres à nos voisins
Sans se soucier des ricochets, malsains,
Sur l’avenir de nos bambins.
À coup de larmes, à coup de balles,
On exprime notre ressenti, fatal,
Quelle triste fable.

On pourrait jeter les fusils
Et s’armer de longs spaghettis
Ça ne ferait même pas de mal aux fourmis

On pourrait tout foutre en l’air
Et se faire la guerre à la bière
On finirait aussi tous parterre
Et on ferait la course aux vers de terre

On fait un feu chez nos voisins
Un autodafé des principes qui nous semblent malsains
Et on brûle les bambins avec.
À coup de drames, sans crier gars,
Il pleut des larmes comme du riz lors d’un mariage
Quelle triste image.

On pourrait tout foutre en l’air
Et se faire la guerre à la bière
On finirait aussi tous parterre
Et on ferait la course aux vers de terre

On pourrait tout foutre en l’air
Et se faire la guerre à la bière
On finirait aussi tous parterre
Et on ferait la course aux vers de terre
Track Name: Sully - Peut-on se dire ?
Les lèvres s’ouvrent pour mieux mentir
L’hypocrisie berce les soupirs
Je ploie sous la crainte de ce que tu vas dire
Et je vois les viles tromperies s’entretenir

Peut-on se dire de sales mots sans en rougir ?
Je vois que la morale pleure, le mal être fait son beurre

On se distrait de belles paroles
La télé parle et l’homme l’idolâtre frénétiquement
On se complaît dans le faux et on avance sans attendre mieux
N’en déplaise à mon esprit bien trop soucieux.

Peut-on se dire de sales mots sans en rougir ?
Je vois que la morale pleure, le mal être fait son beurre
Peut-on se faire de beaux sourires sans être sincères ?
Je crois que l’éthique se noie, la gentillesse est d’autrefois.

Compréhension, compte pas sur moi
Pourquoi se dire du faux sans loi ?

Peut-on se dire de sales mots sans en rougir ?
Je vois que la morale pleure, le mal être fait son beurre
Peut-on se faire de beaux sourires sans être sincères ?
Je crois que l’éthique se noie, la gentillesse est d’autrefois.

(Paroles par Sully. Tous droits réservés)
Track Name: Sully - Flocons de fleurs (feat Noe Talbot)
Hey, t’as-tu l’heure ?
T'es pas pressée là ? Hey C’mon j'te paye un drink, c’mon
Je te parlerai de mon char et de mon cash, sans remords
J't'inventerai des mirages, qui se dilueront dans chaque larme
Hey c’mon, reviens là !

Salut p’tit gars ! T’as l’air vexé.
C’est la belle brune ? Ah, tu t’es fait jeter.
Moi, comment je fais ? Oula, je fais comme ça vient.
Moi, je suis sincère et si ça lui plait c’est bien.

C’est pas comme ça que j’volerai son cœur
Les mots sans valeurs, les femmes de cœur les envolent
Je ne sais pas, offre lui des fleurs…
Mieux des flocons de fleurs : impossible et beau

Ça n’existe pas ? Précisément.
Désopilant. Elle veut de l’innovant
Et que lui as-tu dit ? Qu’elle avait de beaux seins sexy ?
Mon bon ami, y’a des compliments interdits

C’est pas comme ça que j’volerai son cœur
Les mots sans valeurs, les femmes de cœur les envolent
Je ne sais pas, offre lui des fleurs…
Mieux des flocons de fleurs : impossible et beau cadeau pour rêveur

C’est pas comme ça…
C’est pas comme ça…

C’est pas comme ça, que j’volerai son cœur
Les mots sans valeurs, les femmes de cœur les envolent
Je ne sais pas, offre lui des fleurs…
Mieux des flocons de fleurs : impossible et beau

C’est plus comme ça, que t’auras son cœur
Mots venus d’ailleurs, les femmes de cœur en raffolent
Je ne sais pas, offre lui ton cœur…
Mieux des flocons de cœur : impossible et beau cadeau venu d’ailleurs
Track Name: Sully - Page blanche
Parfois, les rouages de mes pourquoi
S’arrêtent de cliqueter sans moi
Page blanche au plus profond de soi
Une fresque sans pareil sans lois

Un grand bol d’air psychologique, là je peux
Respirer, sourire sans logique

Sans toi, raison, je range mes pourquoi
J’ai la tête en vacances, le bonheur à la chance
Sans toi, je pense le monde sans rien
Je regarde ce qui passe et j’y réfléchirai demain

Un œil à droite, à gauche sur les autres
Un air béat : c’est moi
Aujourd’hui, je suis l’apôtre
De l’indifférence morale sans lois

Un grand bol d’air philosophique, là je peux
Respirer, sortir sans logique

Ouhouhouhou, je ne m’encombre plus
Ouhouhouhou, je ne regarde plus

Sans toi, raison, je range mes pourquoi
J’ai la tête en vacances, le bonheur à la chance
Sans toi, je pense le monde sans rien
Je regarde ce qui passe et j’y réfléchirai demain
Track Name: Sully - La rancune loin du coeur
Vilain mot lancé trouve toujours réponse peu enviable
Ça pourrait être un proverbe chinois plein de sagesse
Mais c’est un constat tout sauf à l’amiable
Les mots sont traîtres : jolis pour un, des balles sans émotions pour d’autres

Mais comment faire pour régler cette affaire ?
Je ne vois pas 36 manières : stoppons nos regards en arrière.

Tout effacer, tout oublier
N’aie pas peur et emporte la rancune loin du cœur
Une balle pour une balle ne peut qu’étirer le mal
Tout oublier, sans regretter,
N’aie pas peur et exhorte la rancune loin du cœur
Le temps pansera. Les cicatrices ? Une vieille épreuve
Un lendemain sans amertume… Que plus jamais les larmes ne pleuvent

Nul n'a plus besoin d'un sourire que celui qui n'en a plus à offrir.
Ça, c’est un vrai proverbe chinois
Qu’a rien à faire dans cette satire.

Mais comment faire pour régler cette affaire ?
Je ne vois pas 36 manières : brûlons les rancœurs d’avant-hier.

Tout effacer, tout oublier
N’aie pas peur et emporte la rancune loin du cœur
Une balle pour une balle ne peut qu’étirer le mal
Tout oublier, sans regretter,
N’aie pas peur et exhorte la rancune loin du cœur
Le temps pansera. Les cicatrices ? Une vieille épreuve
Un lendemain sans amertume… Que plus jamais les larmes ne pleuvent

(Paroles par Sully. Tous droits réservés)
Track Name: Sully - Je me sens bien
Stop, j’ai bien trop pensé
Ou bien pas assez
Philosophie, ça ira : tu m’as bien retourné
Je vois tout en feuilles
Je dois faire le deuil
Sortir la raison du tiroir, et rideau

Une bouffée d’air frais dans mes pensées d’homme
Un point de vue singulier, qui me fera peut-être avancer
Brise agréable, joie inimaginable
Docteur Lily, je me dois de vous dire merci

Je me sens bien
De moi-même à moi-même
Je parle grâce à une plante
Psychologue tout en feuilles
La raison en cercueil mais la tristesse en deuil

Ça semble terminé
Enfin je ne sais pas
Philosophie reviendra murmurer
La séance se termine, plus de noir qui rumine
Docteur Lily, à bientôt et je vous remercie

Je me sens bien…

Je me sens bien
De moi-même à moi-même
Je parle grâce à une plante
Psychologue tout en feuilles
La raison en cercueil mais la tristesse en deuil

Un au revoir,
De moi-même à vous-même,
Je parle grâce à une plante
Des idées tourmentées
Sincèrement griffonnées et vites évaporées

Je me sens bien…
De moi-même à moi-même
Un au revoir…
De moi-même à vous-même
Je me sens bien